Les défibrillateurs en ville

Dernière mise à jour le 30 Juin 2015

Chaque année en France, 50 000 personnes meurent d’un arrêt cardiaque. Lorsqu’un cas survient, nous avons 4 minutes pour agir : chaque minute qui passe réduit de 10% les chances de survie. La Ville s'attaque à ce problème de santé publique majeur en installant des défibrillateurs automatisés externes.
La Ville d’Evreux a fait le choix du défibrillateur entièrement automatique. Concrètement, la personne qui porte secours devra réaliser les deux opérations suivantes : coller les électrodes sur la victime et suivre les instructions sur l’écran de l’appareil qui effectue lui-même le diagnostic.
Le rôle d’un défibrillateur est de réanimer le cœur en cas d’arrêt cardiaque par l’envoi d’un choc électrique ou « défibrillation ». C’est un appareil portable avec une batterie qui analyse le rythme cardiaque et diagnostique la nécessité ou non d’une défibrillation. Depuis le décret du 4 mai 2007, l'usage des défibrillateurs n'est pas réservé au seul personnel médical, et un jour ou l'autre, nous pouvons tous contribuer à sauver une vie.
Placés dans des armoires murales, ils sont implantés dans les lieux suivants :

 

3 GESTES POUR SAUVER UNE VIE DEVANT UN ARRÊT CARDIAQUE   

APPELEZ LE 15 (SAMU) POUR DONNER L’ALERTE
Décrivez l’état de la victime
Elle ne respire pas, elle est inconsciente...
Donnez l’adresse précise du lieu où vous êtes
Dites ce qui a été fait ou ce qui est fait :
“On l’a étendue, on a commencé le massage cardiaque ”...
Ne raccrochez pas avant que la personne du SAMU ne vous le dise.

MASSEZ
Les mains l’une sur l’autre, faites 100 compressions par minute au milieu de la poitrine, par séries de 30.Cela permet de relancer la circulation sanguine et de continuer à oxygéner l’organisme.
Si vous savez le faire, pratiquez aussi le bouche-à-bouche en alternance.

DÉFIBRILLEZ
Utilisez le défibrillateur automatisé externe situé dans le coffret.
Très simple d’utilisation et sans risque,
L’appareil vous guide vocalement, étape par étape.

OBJECTIF : maintenir la victime en vie jusqu’à l’arrivée des secours.