Prévention de la délinquance

Dernière mise à jour le 13 Octobre 2016

Au niveau local

Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) constitue le cadre de réflexions, de concertations, et de propositions entre institutions, organismes publics et privés et associations concernés par la prévention et la lutte contre l'insécurité. Au sein de ce dernier, s'organisent les actions  à conduire au titre de la Stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance (STSPD). En outre, le CLSPD pilote et suit la STSPD.

Depuis la loi du 5 mars 2007, le maire est placé au cœur de la politique de prévention de la délinquance. L’objectif est de lui permettre d’avoir une vue d’ensemble des problématiques que rencontrent ses administrés et d’agir le plus en amont possible de ces dernières. Cette loi vise à donner au maire les moyens « d’anticiper ou de détecter les évolutions de la délinquance ». Le maire devenu «pivot» de la politique de prévention de la délinquance, coordonne alors sa mise en œuvre.
Le CLSPD est ainsi présidé par le Maire, et animé le plus souvent par un coordinateur. Le partage d’information essentiel au travail de collaboration effectué avec les partenaires, est permis grâce à l’adoption d’une charte de confidentialité signée par l’ensemble des membres décisionnaires du CLSPD (Ville, Etat, Conseil Général, Parquet, Direction départementale des services de l’éducation nationale).

Le partenariat actif au cœur du CLSPD vise à :

- mieux coordonner les actions de prévention et de sécurisation sur le territoire communal ;
- favoriser l'échange d'informations entre partenaires concernés par les phénomènes d'incivilités et de délinquance ;
- avoir un outil permettant de développer une observation pertinente et partagée, une analyse commune des faits constatés en vue de les traiter et d'y apporter des réponses adaptées, ceci grâce aux groupes territoriaux de tranquillité publique et de prévention mais aussi grâce aux groupes thématiques (Prévention dans le logement social et Absentéisme et décrochage scolaire);
- assurer l’animation, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de la STSPD

Au niveau national

La prévention de la délinquance fait partie des politiques prioritaires du Gouvernement dont la nouvelle stratégie, 2014-2017, présentée en février 2013, a déterminé les grandes orientations dans le cadre de 3 programmes d'actions.

- Programme d’actions à l’attention des jeunes exposés à la délinquance
- Programme d’actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales, et l’aide aux victimes
- Programme d’actions pour améliorer la tranquillité publique
Cette dernière, validée par la circulaire du Premier Ministre du 4 juillet 2013, a vocation à s'appliquer sur l'ensemble du territoire en se déclinant dans des plans départementaux de prévention de la délinquance.

Au niveau départemental

Le nouveau Plan départemental de prévention de la délinquance 2014-2017, construit en partenariat avec les services de l’Etat, le Conseil Général, la Direction départemental des services de l’éducation nationale, le Parquet du TGI d’Evreux, l’Agence Régionale de Santé et les 12 CLSPD du département de l’Eure a ainsi été signé en préfecture le 6 février 2014. La Ville d’Evreux a d’ores et déjà inscrit sa nouvelle STSPD (2014-2017) dans le cadre de ces orientations, qui sera présentée à la prochaine assemblée générale du CLSPD d’Evreux courant juin 2014.

 

Arrêté interdisant l'alcool sur le Domaine Public