Tribunes libres

Dernière mise à jour le 05 Juillet 2018

Juillet 2018


Le rock viking à Évreux

Ce titre est la synthèse de 2 événements majeurs du premier semestre 2018.

Le festival rock à Evreux est devenu une institution et force est de constater que la programmation de cette année est de grande qualité. Des têtes d’affiche connues c’est la bonne solution pour permettre de faire connaître au plus grand nombre les nouveaux talents qui vont aussi se produire et qui n’ont pas la même notoriété.

Alors, que l’opposition de gauche remette sur le tapis la disparition de l’abordage comme seul argument sur ce sujet, c’est un peu léger et passéiste. Nous ne pouvons que souhaiter bonne chance à un festival qui a su se renouveler.

Nous ne serons pas aussi enthousiaste pour le parc Viking. On nous a présenté une étude, pas gratuite. Nous avons des hypothèses de fréquentation qui ne sont que des hypothèses.

Le plus intéressant dans les conclusions devrait être le retour sur investissement : pour 80 M€ d’investissement on nous promet moins de 2 M€ dans 20 ans. Voilà donc un investissement à gros risque, pour créer des emplois précaires avec le soutien des collectivités qui rentrent au capital de la structure. Qui va payer en cas d’échec ? Nous vous laissons deviner.

Avec cette devinette, nous souhaitons de bonnes vacances du moins, pour ceux qui peuvent encore en prendre.

Emmanuel Camoin pour Évreux Bleu Marine

Redonnons vie au centre-ville !

Rue Joséphine, juste à côté de la Poste, une affiche du magasin « Orange » informe la clientèle qu’à compter de maintenant, elle doit se rendre sur la zone commerciale du Long Buisson. Un peu plus loin, c’est le marchand de bonbons, récemment ouvert, qui a fermé. Le cordonnier aussi est parti s’installer ailleurs.

Pour savoir quels seront les prochains à baisser le rideau, il suffit de demander. Tout le monde connaît les noms des futures victimes de l’action municipale. Tout le monde connait aussi le nom du coupable : il s’appelle Guy Lefrand.

Pendant ce temps, ce dernier se promène tranquillement dans les rues d’Évreux en sifflotant. Selon lui, « tout-va-bien » ! Certes, il se rend bien compte qu’il est le seul à croire que la réfection des rues commerçantes suffira à sauver le centre-ville. Cela ne l’empêche pas de continuer à autoriser la création de surfaces commerciales en périphérie de la ville. Certains commerçants ont perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaire en 2017 ? Pour le maire, c’est encore la faute-à-pas-de-chance.

Face à cela, nous avons organisé une grande soirée devant plus de 120 personnes. Lors de ce débat, notre invité le sénateur Bourquin l’a expliqué : la principale cause du désastre à Évreux, c’est l’aveuglement de notre maire.

Le sénateur Bourquin s’y connait. Son projet de loi a été approuvé à l’unanimité par le Sénat au mois de juin. Que propose-t-il ? D’arrêter le gâchis des terres agricoles ; de taxer les stationnements des grandes surfaces pour alléger les taxes qui pèsent sur les commerçants de centre-ville, d’imposer des études d’impacts avant d’autoriser de nouvelles zones commerciales et enfin, de rendre le centre-ville confortable pour les piétons et les habitants. Exactement le contraire de la politique menée par M. Lefrand !Timour VEYRI, pour la Gauche Rassemblée 


La Municipalité n'est pas tenue pour responsable des écrits de la tribune du groupe de l’opposition. Ils n'engagent que leurs auteurs. 

En application des articles L2121-27-1 du code général des collectivités territoriales et 32 du règlement intérieur du conseil municipal, le bulletin d'information de la Ville, et, de fait, la tribune doit porter sur "les réalisations et la gestion du conseil municipal " et ne doit pas comporter d’attaques ou d'imputations personnelles. La Ville d’Évreux se réserve donc le droit de porter plainte pour diffamation ou non respect de la loi.