21 Mars 2018 - 25 Mars 2018
Sorties

Festival Un Sacre du Printemps - 2e édition

Un festival en 3 jours, du 21 au 25 mars 2018
 
 
 
Place à une deuxième édition, colorée et marquée du sceau de la diversité des styles et des genres.
 
Au programme :
 
- J-S Bach sous le regard amoureux de son épouse Anna Magdalena,
- le moyen-âge avec le Jeu de Daniel « opéra » sacré du 12ème siècle dont la musique variée sera la base d’un projet incluant instrumentistes, chanteurs et danseurs,
- du jonglage musical avec l’étonnant Vincent de Lavenère aussi à l’aise avec ses mains qu’avec sa voix, - de la musique Indienne avec un concert de ragas du soir proposé par les frères Hussain
- de la musique vocale romantique par Ludus Modalis, dans programme original où les compositeurs du 19ème siècle puisent ou s’inspirent de la musique du passé.
 
Le programme se déclinera sur 5 jours, du 21 au 25 mars, le 22 sera consacré aux enfants et à travail à la restitution du travail pédagogique élaboré pendant l’année de résidence de Ludus Modalis dans deux établissements de la Madeleine. 
 
Bruno Boterf/Ludus Modalis
 

Mercredi 21 mars

Concert d’ouverture, 20h Musée/Salle d’archéologie

- Le petit livre d’Anna Magdalena Bach par l’ensemble Mensa Sonora : Anne Magouët soprano, Matthieu Boutinaud clavecin et orgue, Marie Rouquié violon

Le 21 mars correspond à la date d’anniversaire de naissance de Johann Sebastian Bach (21 mars 1685 ou 31 mars dans la calendrier grégorien) Nous souhaitons débuter le festival par un concert consacré à ce génial compositeur mais sous une forme originale

Bienvenue dans l'univers de la famille Bach. Plus précisément celle du cercle très restreint de Jean Sébastien : ses enfants et sa femme Anna Magdalena. Chaque membre de cette famille va écrire de la musique dans des cahiers, les Clavierbüchlein ou Notenbüchlein, « Petits livres de musique » en français. On y trouve les premières compositions des jeunes enfants, les airs de cantates bien aimés d'Anna, et bien sûr de la musique pour clavier, l'instrument roi chez les Bach. Ce petit livre constitue un cadeau très précieux pour les musiciens, car il nous fait pénétrer dans l'intimité des Bach. C'est la musique qui était jouée à la maison, le soir quand les enfants rentraient de l'école, ou bien avant de se coucher... bref, la musique de tous les jours. Jouer le Petit Livre, c'est comme pousser la porte des Bach, et tendre l'oreille...

Vendredi 23 mars

- Le Jeu de Daniel « Opéra sacré médiéval » 20h, Musée/Salle d’archéologie

Projet associant les chanteurs de Ludus Modalis, les membres du chœur Ars Viva, les classes de percussion, saxophone et harpe du CRD d’Évreux, des élèves de l’école Jules Michelet. Spectacle mis en espace par Isabelle Quilici et JeanFrançois Michel.

Le jeu de Daniel a été créé par les étudiants de l'École Épiscopale de Beauvais vers 1150. C'est l'époque où s'achève le portail occidental de la cathédrale de Chartres, où Éléonore d'Aquitaine attire à sa cour les troubadours du Languedoc, où partout en France évoluent des musiciens itinérants. Beauvais participe à cette « Renaissance du XIIe siècle » ; son École Épiscopale connaît alors une intense activité musicale. « Travail en équipe », « méthodes actives » inspirent sa pédagogie ; sous la direction des auteurs – élèves ou maîtres – les étudiants en grammaire, chant et théologie vont donc être les interprètes de ce drame liturgique, de cet « opéra » avant la lettre. A sa manière notre projet visera à prolonger ce modèle historique au-delà des siècles.

Samedi 24 mars

- « Chemin jonglant » 20h, Musée/ Salle d’Archéologie S

cénographie : Bruno de Lavenère.

Vincent de Lavenère a fait de la jonglerie musicale un art à part entière. Il crée ses spectacles comme une partition où ses balles se font musique et images mais surtout deviennent un véritable instrument de musique dépassant la simple rythmique inhérente à la jonglerie pour se plonger dans la complexité mélodique d’un tel instrument. La nécessité de l’écriture musicale de cette jonglerie ouvre une toute nouvelle dimension à ces balles devenues instruments de musique, celle d’interprétations d’œuvres anciennes et compositions d’auteurs contemporains. Musiques contemporaines et chants sacrés, composition pour un jongleur, sonorités d’orient et d’occident, jonglerie et arts traditionnels fusionnent dans ce spectacle de jonglerie musicale de Vincent de Lavenère, conçu comme un tour de chant jonglé, qui traverse les frontières de l’espace et du temps. Il compose un univers à la croisée du concert et du spectacle où la jonglerie devient un instrument à part entièr Cette jonglerie musicale virtuose dévoile un soliste poétique, un récital humaniste et un seul en scène novateur, dans cette langue universelle de la musique où sonorités et beauté visuelle nous parle au-delà des mots

*un atelier-découverte, accompagné d’un goûter sera proposé dans l’après -midi
Ce moment permettra aux jeunes et moins jeunes de découvrir le monde singulier de Vincent de Lavenère qui associe à un niveau élevé jonglage, musique et théâtralité

- « Ragas du soir et de la nuit » 22h, Musée/Salle d’archéologie

Concert du Amrat Hussain Trio.

Les frères Hussain viennent du Rajasthan et nous proposent un concert de Ragas de l’Inde du Nord.

Héritier d’un savoir musical perpétué depuis sept générations, le Amrat Hussain Brothers trio présente le répertoire classique, Soufi et traditionnel du Nord de l’Inde.

Amrat Hussain (tabla, percussions) Sanjay Khan (voix, harmonium, kartal) et Teepu Khan (tabla, percussions) sont trois frères issus d’une prestigieuse famille de musiciens indiens.

Dimanche 25 mars

- 16h, Eglise Saint Germain de Navarre « Un dialogue spirituel » Franz Liszt, G Pierluigi da Palestrina (Ed. Wagner), Johannes Brahms, Charles Bordes

Ludus Modalis
Edwige Parat, Kaoli Isshiki-Didier sopranos Alice Habellion, Christophe Laporte altos Bruno Boterf, Serge Goubioud ténors Benoît Descamps, Jean-Claude Sarragosse basses Et Anne-Marie Blondel orgue

Franz Liszt et Charles Bordes ont au 19ème siècle et chacun à leur manière, honoré et servi la musique de la Renaissance. Ils l’ont interprétée, éditée, adaptée. De cette « culture » est né un répertoire original qui comporte en filigrane la trame de la musique polyphonique du 16ème siècle.

Ludus Modalis, ensemble spécialisé dans la belle polyphonie de la Renaissance propose d’associer à la musique de ces maîtres, quelques pièces d'orgue de Brahms et Liszt et la sublime musique de Palestrina, dont le stabat mater, annoté et édité par Richard Wagner était considéré par Liszt et Bordes comme le chef-d’œuvre absolu.

Un ensemble vocal issu d’un atelier proposé par Bruno Boterf et destiné à des chanteurs préalablement inscrits, participera à ce concert. Il interprétera avec les membres d’Ars Viva, le Stabat mater de Palestrina (édition Wagner) qui sera ainsi donné dans deux versions dont une pour grand chœur. (Infos complémentaires à venir)

 

Tarifs

1 concert : 12 euros /8 euros (tarif réduit)

2 concerts : 22 euros/ 15 euros

3 concerts : 30 euros/20 euros

Pass festival : 45/ 30 euros 

Contact

06 95 51 27 38

 
 
 
 
 

Ça se passe où ?

27000 Evreux