Évreux, le

Renaissance de la place du Général de Gaulle

La première phase du réaménagement de la Place du Général de Gaulle a débuté, par les  travaux d’aménagement de la rue de l’Horloge. Comme pour les rues Joséphine, du Docteur-Oursel  et du Général-Leclerc, les trottoirs ont été élargis  pour une déambulation plus agréable dans le centreville. Afin d’assurer la fluidité de la circulation, les rues  de l’Horloge et la prolongation de la rue de Grenoble  (dont sa dénomination changera le 28 septembre) ont retrouvé leur fonctionnalité début septembre.

Place du Général de Gaulle

Avec un socle rehaussé, la nouvelle place de l’hôtel de ville pourra accueillir de nombreux événements populaires. Elle sera ainsi un somptueux lien entre la place Sepmanville dont le chantier va bon train, les berges de l’Iton redessinées et rendues aux piétons, et la place Brassens. Un futur joyau une fois terminés les travaux du théâtre Legendre (1903) et sa nouvelle extension, le Pavillon Fleuri (1867) superbement et fraîchement rénové, la façade de la Maison des Arts Solange-Baudoux (1880) prochainement « nettoyée », la médiathèque Rolland-Plaisance, élément architectural marquant de la fin du XXe siècle (1995). 

Rue de la Légion d'Honneur

La rue de Grenoble prolongée, entre la Maison des Arts et l’hôtel de Ville va changer de dénomination. En effet le 28 septembre à 12h, Guy Lefrand inaugurera la rue de la Légion d’Honneur. La capitale de l’Eure a obtenu le 27 août 1948 cette distinction, en son nom propre. « Chef-lieu d’un département particulièrement éprouvé, à demi-détruite et mutilée, Évreux, Ville martyre, a été le centre de la Résistance dans l’Eure. Par sa large contribution dans la lutte contre l’occupant […] Évreux a bien mérité de la Patrie. » Le coeur de ville entièrement rénové apporte une meilleure qualité de vie aux habitants et renforce l'attractivité d'Évreux. 

Travaux place du général de Gaulle en 2018

Travaux place sepmenville en 2018

Projet place Général de Gaulle