Évreux, le

Pilulier connecté

CCAS-Medissimo Un partenariat qui propulse la prévention dans le futur !

Pilulier connectéChaque année des personnes âgées voient leur vie bouleversées par un accident domestique lié à un erreur dans leur prise de médicament. Comment éviter la chute? Comment retirer aux proches la crainte d'une mauvaise posologie?
Le CCAS d'Evreux et la société Medissimo, grâce aux fonds de la conférence des financeurs, vont expérimenter dès cet automne un nouveau moyen innovant de répondre à cette problématique. Le pilulier connecté ! Une courte vidéo pour comprendre combien ce système est révolutionnaire.

Être aidant : un devoir de bienveillance

Apporter du soutien à un proche est un acte naturel, spontané et le plus souvent régulier. En France, 21% de la population est dans une situation d’aidant.1 Pour le tiers d’entre eux, cette assistance s’étend à deux ou trois personnes.
A la clé, le maintien à domicile d’une personne âgée, l’amélioration de la santé d’un membre de sa famille, ou simplement la contribution au bien-être d’une personne isolée.
 
Le statut d’aidant tend à se généraliser au cours des prochaines décennies. Le maintien à domicile concerne d’ores et déjà 85% des plus de 75 ans, soit plus de 4 millions de personnes.2 Aussi, il est estimé que 1,7 à 2,2 millions de personnes seront en situation de dépendance en 2040 (soit entre +47% et +89%)

Une implication envers ses proches

Pour nombre d’aidants, le soin est une mission quotidienne qui s’inscrit dans la durée. 40% des aidants familiaux de personnes handicapées à domicile interviennent plus de 6 heures par jour, et 45% depuis plus de 10 ans. 
 
Le vieillissement de la population et l’apparition de maladies (cardiovasculaires, cancer, Alzheimer, démence…) pousse souvent les enfants et/ou le conjoint à devenir aidant(s) naturel(s). Huit personnes âgées de plus de 60 ans sur dix sont aidées par leur entourage, dont six pour des tâches quotidiennes. 5 Au total, l’aide aux personnes âgées concerne à elle seule 3,4 millions de Français.  Une charge ressentie comme importante pour 20% d’entre eux.
 

imedipac : concrètement, comment ça marche ?

Votre imedipac vous aide à améliorer votre observance, c’est à dire prendre les bons médicaments, à la bonne heure et à la bonne posologie. Il se compose d’un pilulier et d’une recharge hebdomadaire à préparer vous-même ou à faire préparer par votre pharmacien avec vos médicaments. Votre imedipac sonne et s’éclaire à chaque fois que vous devez prendre vos médicaments, il est connecté à la plateforme de santé de Medissimo imedipac.fr grâce au réseau mobile pour permettre les échanges avec vos professionnels de santé et vos proches. Votre observance peut également être partagée avec vos proches par le biais de SMS, d’appels vocaux ou d’emails.