Évreux, le

Ouverture d’une Unité neuro-vasculaire à Evreux

Les accidents vasculaires cérébraux représentent la troisième cause de décès et la première cause de handicap. Cette prise en charge doit s’inscrire dans une politique globale de prévention afin de diminuer l’incident et la gravité par une prise en charge coordonnée.

C’est dans ce contexte que le Centre Hospitalier Eure –Seine, Hôpital d’Evreux, a ouvert une Unité neuro-vasculaire (Unv) le 13 novembre dernier.

L’Unv est une unité fonctionnellement identifiée labellisée par l’Agence régionale de santé (Ars) comprenant des lits de soins intensifs neuro-vasculaires et des lits d’hospitalisation « classiques » dédiés.

Cette unité accueille et prend en charge 24h/24h et 7j/7 des patients présentant une pathologie neuro-vasculaire aiguë compliquée ou non d’Avc afin de limiter les séquelles et débuter la rééducation. Jusque-là les patients étaient transférés en Unité de soins intensifs de neurologie (Usin) à Rouen pour revenir ensuite à Evreux pour poursuivre la surveillance. Aujourd’hui toute la prise en charge se fait au service de neurologie du site d’Evreux.

L’Unv assure un rôle d’expertise diagnostique, thérapeutique et est un pivot de la filière neurologique territoriale.

Cette unité permet de garantir, sans discontinuité, le suivi des patients avec une optique de régulation de la prise en charge neuro-vasculaire sur le territoire du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Eure-Seine Pays d’Ouche.

«  La création de cette Unité neuro-vasculaire est le fruit d’un travail de longue haleine mené depuis 2003 avec le Chu de Rouen et l’Ars. Avec elle, le CH Eure-Seine passe à une étape supérieure dans la prise en charge de l’Avc. En proposant une astreinte de neurologie 24h/24, nous sommes désormais en capacité de répondre non seulement aux besoins des patients du périmètre ébroïcien, mais aussi à ceux de Vernon (dirigés jusqu’alors vers Mantes) et des autres établissements du GHT. C’est à la fois une grande avancée pour l’hôpital mais aussi pour les patients, pris en charge par une équipe confirmée, au même endroit d’un bout à l’autre de leur parcours  » détaille le Dr Corinne Delmer, responsable de structure interne en neurologie.

Sur les 24 lits du service, 4 sont dédiés à l’unité de soins intensifs, 12 à l’unité neuro-vasculaire, et les 8 à la neurologie générale. Le service s’est équipé en matériel de surveillance scopique et le personnel paramédical a suivi une formation spécifique au Chu de Rouen et à Paris pour permettre cette prise en charge complète.

La création de cette unité est l’occasion de conforter les coopérations existantes et d’en développer de nouvelles (consultations décentralisées, lecture à distance des enregistrements d’électroencéphalogramme, harmonisation des protocoles de prises en charge aux urgences, formation des personnels infirmiers et médicaux,…) et ainsi structurer notre filière neurologique au bénéfice de la population du territoire.

[Source : http://www.chi-eureseine.fr/actualites/ouverture-d-une-unite-neuro-vasculaire-a-evreux]