Évreux, le

Célébration du 14 juillet

Commémoration militaire, feu d’artifice, bal, etc.
La fête du 14 juillet aura lieu, comme à son habitude à Évreux, le 13 juillet.
Un événement historique, populaire et rassembleur.

Cette année encore, les festivités débuteront à 19h, par la toujours très attendue prise d’arme et son défilé militaire place du Général-de-Gaulle.

A 19h45, la promenade de l’Iton accueillera le traditionnel pot citoyen, avec cidres et,camembert normands.

Dès 21h, les portes du stade-Roger-Rochard seront ouvertes*.
A 23h sera tiré un feu d’artifice spectaculaire sur le thème « Epic Olympic. » Enfin, retour place de l’hôtel de Ville pour le bal populaire à partir de 23h30 pour un dernier tango à 2h du matin…
*Attention, compte-tenu du plan Vigipirate, un temps d’attente sera nécessaire à l’entrée.


Le saviez-vous ?

La fête nationale française commémore la fête de la Fédération et non la prise de la Bastille. Certes, la prise de la Bastille a bien eu lieu le 14 juillet 1789. En 1880, le député Benjamin Raspail propose l’adoption du 14 juillet comme fête de la République française. Au Sénat, de vives discussions ont lieu, car cette date est loin de faire l’unanimité. Pour la fête nationale française, on veut un symbole de l’unité de la nation, de la naissance de la République. La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, est un de ces symboles. Mais il est jugé trop douloureux et sanglant par les sénateurs. C’est donc le 14 juillet 1790, celui de la fête de la Fédération, qui sera préféré, n’ayant coûté « ni une goutte de sang, ni une larme »


Évreux libérée

Le 23 août 1944, aux environ de 7h, le 3e bataillon du 117e régiment d’infanterie américain, avec à sa tête le lieutenant John Prejean, entrait dans Évreux par Gravigny, aidé par des éléments des Forces Françaises de l’Intérieur. Un peu plus tard, cette même journée, les troupes américaines du général Hobbs, entrèrent dans Évreux par le Boulevard du Jardin-L’Évêque.

En souvenir de cette journée historique, le dimanche 26 août 2018, deux moments de recueillement se tiendront à 10h au Mémorial de la Résistance, boulevard Georges-Chauvin (maire d’Évreux ancien combattant de la Première Guerre mondiale, résistant et déporté durant la Seconde ) puis à 10h30 au cimetière Saint-Louis.

Mais aussi...