Évreux, le

Ça sonnait fort à la porte

Le festival musical de Grossoeuvre (1 208 habitants), en juin dernier, a battu son record de fréquentation avec deux milles spectateurs supplémentaires, 6 000 contre 4 000 en 2016.

Un succès remarquable pour une organisation parfaitement huilée, fruit d’une belle osmose entre les agents communautaire, la centaine de bénévoles et les habitants de Grossoeuvre.

Ce festival rural et gratuit grandit mais conserve toutefois son esprit familial. Une bien belle 12e édition, première de l’ère EPN. Le plateau artistique, réunis sur les deux scènes et la petite dernière animée par la radio Principe Actif, a su charmer, sous le soleil puis la nuit venue, tous les amateurs de musique(s).